36f7bb8f8e5d3bca16c3e290bb8628b9f32c00fb
3c6b164888c4293766c301a03d2bdcedbf13ea91
3df967f0980244877064cc71a56663afa6826b73
Ae34010c518ccd0703fd9931512e7a1beb7781c0
9e236d66f46f6e4cfe7f244e4578f2453774e923
A4d541db6ebd4cc1dc37b4c1cac07230a4250040
Fermer
cinéma

Mon héroïne

C306740777a10bd9d2396c754982c20d44fb4acf
Alex vit seule avec sa mère, a grandi avec la filmographie de Julia Roberts et une tante un brin fantasque, et ne rêve que de devenir cinéaste. Quand sa candidature à une école de cinéma new-yorkaise se perd dans les limbes, Alex décide d'aller malgré tout au bout de son rêve, partir aux USA remettre son scénario à Julia Roberts. Sauf qu'elle n'a prévenu personne...

S'inspirant de son histoire Noémie Lefort mêle histoire intime et amour du cinéma dans un road-movie familial généreux. Si le récit manque parfois de liant, l'énergie des comédiennes et le rythme de la réalisation (convenue mais dynamique) se conjuguent dans une généreuse marmite pour donner naissance à un feel good movie efficace. Derrière Chloé Jouannet, Louise Coldefy en contrepoint comique et Pascale Arbillot en mère solitaire déracinée portent joyeusement un affectueux périple. Derrière le vrai-faux supense, la cinéaste tisse un triple portrait généreux traversé de sincérité.

Publié le 14/12/2022 Auteur : Guillaume B.

Comédie féminie sans surprise mais sans lourdeurs non plus, Mon héroïne diffuse une bonne humeur sensible et contagieuse.

 


Mots clés : comedie