803294e3cb2985b1e1659b62d3e12ad1333f7f81
91b39acaf4643d5d114e8c8eefdd73ec8a9ae333
1f4c2c3a661194ff7c726e1616542d5b9d3c1794
E94c91c2e37c986cd677cd2a7d05c9d29d3b8f4d
3b17b722cdf45c32dcf51c8a47a50aad1f5dc5de
D6218374c3b72f8b3b461f18809f86673baf6d3d
Fermer
concerts

Parcels

Réserver
Parcels (2021)
5 Australiens / 5 titres / 5 tubes voilà une formule qui définirait expressément le sujet. Pour les plus exigeants, Parcels, remarqué par le label parisien Kitsuné, est un quintette de jeunes chevelus aux allures de surfers, qui a réussi à exporter sa « coolitude » et son talent, livrés à petites doses.

Patrick, Louie, Noah, Anatole et Jules, rencontrés sur les bancs du lycée, se sont exilés à Berlin, loin des plages de Byron Bay, pour y humer la grisante liberté artistique et mieux diffuser leur pop radieuse et groovy.

Parcels, croisement intemporel entre Steely Dan, les Bee Gees et Daft Punk, impose, à l’instar des Anglais de Jungle, une vision d’un funk-disco et soft-rock, soigneusement remaniés, adroitement updatés pour ré-enchanter la bande-son d’une nouvelle génération.

Un show coloré, suave et exaltant en perspective.

Parcels a récemment annoncé la sortie de son deuxième album “Day/Night”, le 5 novembre chez Because Music. Enregistré au studio La Frette à Paris, ce double-album a été produit par le groupe lui-même et mixé par James Ford (Gorillaz, Arctic Monkeys), avec des arrangements de cordes signés Owen Pallett. Projet ambitieux de 19 titres, Day/Night inclut les singles ‘Free’, ‘Comingback’ et ‘Somethinggreater’. Nourri de thématiques vastes et propres à chaque membre du groupe, l’album a été imaginé comme la bande originale d’un film imaginaire.

Publié le 06/10/2021