3d97f63059b42fe6fe875067f6ec7656deb78d76
Ca4b7c59bbffe9909f568bb2803639aa5701ccf8
Fermer
théâtre

Mes jambes, si vous saviez, quelle fumée...

Mes jambes, si vous saviez, quelle fumée... (2022)
Inspiré de la vie délurée du photographe Pierre Molinier, ce spectacle de Bruno Geslin est un hommage à l’œuvre d’un fétichiste malicieux.

Pierre Molinier (1900 – 1976), peintre, photographe et poète proche des surréalistes, s’adonnait à toutes sortes de transgressions. L’érotisme était pour lui un terrain de jeu. Il aimait se mettre en scène, se travestissait, les jambes gaînées de résille, et vouait un culte aux androgynes. Cet esprit libre ne se souciait pas de moralité. Pour lui, la frontière entre le féminin et le masculin était floue et poreuse. Provocateur et colérique, il riait à gorge déployée. En bustier et talons hauts, l’acteur Pierre Maillet devient Pierre Molinier. Entouré de 2 interprètes, Élise Vigier et Jean-François Auguste dont il oriente les gestes dans une cérémonie païenne, le comédien se coule avec délectation dans la peau de son modèle. Sous des lumières tamisées et sensuelles, Bruno Geslin met en scène avec humour cette impertinente leçon de choses.

Publié le 07/07/2022


Mots clés :