8ad1b411589b5f00a4845a124941e2668d1c901b
557c579b23c9a4461907b88d0a34732e3f138884
F6091d86c6a0b00c4f3346b02efaa1ae6cf106f2
C30b5ada9f254931dbbcc24f3eb696d9890e1429
Fermer
conférence

Le 19e siècle romantique par Zoé Marty, conservatrice

Le 19e siècle romantique par Zoé Marty, conservatrice (2021)
Cycle de cinq conférences de l’École du Louvre. La vague romantique gagne progressivement l’Europe au tournant du XVIIIe et du XIXe siècle et se manifeste très différemment selon les nations. Un élan néanmoins les rassemble : l’esprit de révolte.

Cette soif de liberté conduit à l’émergence de personnalités singulières telles que Henry Fuseli, William Blake ou Francisco Goya dont l’art visionnaire substitue l’imagination à la raison. En Angleterre, l’art du paysage devient le laboratoire de nouvelles expérimentations plastiques. En Allemagne, Schlegel diffuse le concept du romantisme tandis que Friedrich, Runge et Carus y ajouteront leur propre interprétation. La France voit, quant à elle, son carcan néoclassique se fissurer avec l’audace de Géricault et de Delacroix. Tous ces changements de paradigmes donneront également lieu à un nouveau courant : l’orientalisme. Ce cycle se propose d’explorer les différentes formes d’expression de cette nouvelle sensibilité d’un pays à l’autre.

Publié le 11/10/2021


Mots clés :