cinéma

Sauver ou périr

1d407d7866b8140c0799ec53e268eedfb307ab0c
Sapeur-pompier et passionné par son métier, Franck vit dans la caserne parisienne avec sa femme Cécile. Récent papa de jumelles, il est au comble du bonheur quand il obtient l'autorisation d'intervenir sur des incendies. Gravement brûlé sur sa première intervention en sauvant ses hommes, il se réveille à l'hôpital enveloppé de bandages, sans visage et avec un avenir incertain et douloureux.

Récit de vie intense et dramatique, le portrait réalisé par Frédéric Tellier ne parvient pas à échapper aux lourdeurs et aux pièges du genre. Jamais capable de s'élever, le récit aligne les passages obligés mal menés et les péripéties attendues jusqu'à une rédemption annoncée à grands renforts d'effets dramatiques et de musique ronflante. Niney a beau tâcher d'attirer son personnage vers une sobriété grave, la caméra s'appesantit sur une dramatisation envahissante et mal dosée qui pousse l'ensemble vers un pathos malvenu. Anaïs Demoustier flotte autour du pers onnage de Franck, tantôt comme une bonne fée courageuse, tantôt comme une compagne désespérée, plus sobre, son personnage est le plus réussi dans un film de pompier qui prend l'eau.

Publié le 28/11/2018 Auteur : Guillaume B.

Portrait emphatique d'un blessé de la vie qui cherche le chemin de sa reconstruction, Sauver ou périr balaie pudeur et finesse au profit de grosses ficelles maladroites. Dommage.

Film français de Frédéric Tellier avec Pierre Niney, Anaïs Demoustier, Chloé Stefani, Vincent Rottiers, Sami Bouajila. Durée : 1h56


Mots clés : pompier drame