36f7bb8f8e5d3bca16c3e290bb8628b9f32c00fb
3c6b164888c4293766c301a03d2bdcedbf13ea91
3df967f0980244877064cc71a56663afa6826b73
Ae34010c518ccd0703fd9931512e7a1beb7781c0
9e236d66f46f6e4cfe7f244e4578f2453774e923
A4d541db6ebd4cc1dc37b4c1cac07230a4250040
Fermer
concerts

Black Lips

35a26c64604c1061f16b0348f670453d7286ce41
Un des groupes les plus étranges et talentueux revient sur scène pour des concerts toujours turbulents.

Sans faire dans la nuance, les Black Lips sont une terre de contrastes. Un continent même où se mêlent rock urbain poisseux, country pour déclassés, punk rock foiré et même sur leur dernier album funk oxydé, rap catatonique et pop vrillée. Aucun style ne résiste au propre style des Black Lips. Ils ont beau tout saloper, saborder, leurs barbouillages aboutissent à de superbes compositions. On y retrouve la toxicité des Stones de la grande époque et depuis l’arrivée de la chanteuse et saxophoniste Zumi Rosow dans le gang, des effluves des envapés de Royal Trux. Assez génial pour un groupe qui a débuté sur la modeste scène garage-rock. Une trajectoire pouvant rappeler celle des regrettés Deadly Snakes mais une actualité et une fraîcheur dans le propos qui en font un des groupes rock les plus singuliers du moment. Parfois ingérables sur scène, les Black Lips cultivent une forme d’instabilité dont le rock a cruellement besoin. Gimme Danger

 

 

 

Publié le 19/06/2024 Auteur : Bertrand Lanciaux

Samedi 22 juin, 19h30, 25/28€
Le Botanique
Rue Royale 236, Bruxelles
www.botanique.be

 


Mots clés : rock