1475ee383727453623b1a1287c31577dd6d958a2
E3bca2e62d1d91c63456483adf6843d59011a41c
Fermer
théâtre

Anzin : carton plein

F50c9d9073ec012a3085b92a475eeca5a277f676
Eclectique et grand ouvert aux artistes d'un peu partout le théâtre d'Anzin entame une nouvelle saison riche d'une saine diversité des plus emballantes.

Dans quelques jours, c'est le rendez-vous des Scènes Sonores qui revient. Cali ouvre le bal (11 octobre) avec un nouveau tour de chant consacré au grand Léo Ferré dont il reprend la poésie engagée. Dès le lendemain, Black Bomb A (avec Dadabovic et Opium du Peuple), de retour en grande forme, prend le relais sans chichis et avec 15 ans d'une expérience de premier plan. Le peuple de l'Herbe en est lui à 20 ans de route qu'il fête dans un rétrospective tour à découvrir le lendemain avec Weeding Dub et La Bombe Verte (13 octobre). En novembre, Préparons la paix permettra de marquer le centenaire de l'armistice de 1918 puis Franck Dubosc, dans Fifty-fifty jouera de son demi-siècle avec son humour coutumier.

Toujours dans la légèreté, c'est Malik Benthala qui prendra le relais en décembre (le 13) avant de passer le micro à Dominique A et à sa pop exigeant, poétique et toujours aussi envoûtante (15 décembre). Pour la fin de l'année, la Cie l'Elephant dans le boa redonne vie à l'histoire du pantin Pinocchio avec force accessoires et costumes colorés accompagnés de musiciens.

Place au théâtre classique en janvier dans le sillage des Souffleurs d'art qui donneront Le médecin malgré lui de Molière avant de revenir à une époque plus contemporaine avec le duo Jean-Marie Bigard, Patrice Laffont venu interpréter Dernier tour de piste.

Et, comme un rendez-vous aussi incontournable qu'attendu, le rendez-vous Nord de Rire sera de retour (du 23 au 28 mars). Au programme : une nuit de l'humour avec Kamini, Jovani et les Jumeaux, une soirée avec Ben et Arnaud Tsamère, le western déglingué Duels à Davidéjonatown dans le sillage d'Artus et Cartman et pour finir un Catch d'improvisation inattendu et unique.

La fin de saison se partagera entre le Requiem imaginaire autour de funérailles musicales fantasmées, érudites et emballantes, les reprises de Coverqueen et le duo intime et nonchalant des Brigitte. Quand on vous dit qu'il y en a pour tous les goûts.

 

Publié le 09/10/2018 Auteur : Guillaume B.

 

 

Scènes Sonores du 11 au 13 octobre

Cali chante Ferré le 11 octobre à 20h30

Black Bomb A le 12 octobre à 20h

Le Peuple de l'Herbe le 13 octobre à 20h

 

Théâtre d'Anzin

189 rue Anatole France à Anzin

www.ville-anzin.fr/theatre

Tél.03.27.38.01.10