65fbefcf223a96e6e5cf5e229c231078a96ab585
5f8716ccd97915353eb2a6c6af5e816d57bb08f4
Fermer
expos

Mes années 70 : clichés de campagne

Mes années 70 : clichés de campagne (2021)
L’exposition fait la part belle aux témoignages et aux objets du quotidien. Elle donne aussi à voir un large éventail de clichés collectés auprès de particuliers ou tirés des fonds iconographiques des collections du Musée de Bretagne et de l’écomusée.

 « Mes années 70 » valorise la photographie vernaculaire qui met à l’honneur la vie de tous les jours, domestique et sans vocation artistique.

De 1968 au début des années 1980, la campagne fait le grand écart alors que la crise économique d’après 1973 met fin aux Trente Glorieuses. La métamorphose sociale et culturelle des années 70 en France prend pour références la Renault 5, Charlie Hebdo, Goldorak, la casserole fleurie en émail, le Polaroïd, Mike Brant, la Petite maison dans la prairie…

Partout en Bretagne, la société rurale traditionnelle se transforme en profondeur. Le monde agricole se modernise, la ville gagne du terrain. La jeune génération ne rêve plus de reprendre la ferme familiale.

Mais l’envie de liberté n’éteint pas les aspirations identitaires. À quoi ressemblait la vie des « jeunes » dans ces années de transition et de rupture ?

En 2011, l’Écomusée de la Bintinais consacrait une exposition à la révolution agricole des campagnes bretonnes dans les années 1960. En 2020, « Mes années 70 » prolonge l’exploration ethnographique de proximité, en immersion dans un passé pas si lointain. Sans mélancolie ni nostalgie. Sans autre ambition que de montrer, de rendre sensible les transformations d’une société rurale et déjà en partie périurbaine. « Mes années 70 » croise des récits personnels et des aventures collectives. Un patchwork impressionniste de faits, d’anecdotes et de souvenirs familiaux qui font revivre les virées en Motobécane, la cuisine en formica et la salle de traite mécanisée.

Publié le 01/03/2021


Mots clés :