65fbefcf223a96e6e5cf5e229c231078a96ab585
5f8716ccd97915353eb2a6c6af5e816d57bb08f4
Fermer
théâtre

Le Sale discours

Réserver
Le Sale discours (2021)
Seul en scène, David Wahl, « conteur-explorateur », parle de la prolifération des déchets. Drôle de sujet ? Non si l’on sait, comme l’orateur, prendre du recul et donner à la science un tour aussi spirituel qu’insolite. Derrière l’humour pointent les questions essentielles.

 

David Wahl est un « conteur-explorateur ». Auteur notamment d’une délectable Histoire spirituelle de la danse, il aime distiller un savoir amusé, nourri par un solide travail d’enquête, et destiné à tous les publics. Cette nouvelle « causerie » est le quatrième volet (après La Visite curieuse et secrète sur les écosystèmes marins) d’une série consacrée à l’environnement. À partir des déchets radioactifs de l’atome, il dresse une « géographie des déchets pour tenter de distinguer au mieux ce qui est propre d’avec ce qui ne l’est pas ». À sa suite, nous voilà entraînés dans le vertigineux cycle des excréments, ceux du cochon et les nôtres, depuis l’hygiène et la peur de la peste au Moyen Âge jusqu’à l’intérieur du laboratoire de Marie Curie. Derrière l’humour pointent les questions essentielles : Comment envisager une nocivité qui se compte en centaines de millions d’années ? Quels impératifs nous poussent à accepter les risques ? Mis en scène par Pierre Guillois, ce propos est à la fois une leçon de sciences, et un savoureux moment de théâtre.

Dans un spectacle aussi drôle qu’érudit, David Wahl raconte l’histoire des déchets engendrés par l’humanité. TÉLÉRAMA

Publié le 10/09/2021