8ad1b411589b5f00a4845a124941e2668d1c901b
557c579b23c9a4461907b88d0a34732e3f138884
F6091d86c6a0b00c4f3346b02efaa1ae6cf106f2
C30b5ada9f254931dbbcc24f3eb696d9890e1429
Fermer
classique

La Femme au marteau

La Femme au marteau (2021)
La Femme au marteau met en image six sonates pour piano, écrites entre 1947 et 1988, de la compositrice russe Galina Ustvolskaya. Elle est l’unique femme à avoir été élève de Dimitri Chostakovitch qui disait : "l’art de Galina Ustvolskaya sera reconnu par tous ceux qui apprécient l’art musical vrai".

C’est une musique qu’il faut voir autant qu’écouter. Pour sa mise en scène, Silvia Costa, l’une des metteuses en scène de sa génération les plus acclamées actuellement, a conçu 6 tableaux comme il y a 6 sonates et fait appel à 5 comédiennes. Chacune de ces sonates, qui devient une histoire, est interprétée par le pianiste Marino Formenti. C’est au critique et musicologue hollandais Elmer Schönberger que Galina Ustvolskaya doit sa (tardive) reconnaissance internationale à la fin du 20e siècle. C’est également lui qui l’a surnommée « la femme au marteau » en référence à ses séquences rythmiques assénées avec violence qui caractérisent sa musique unique, incomparable, profondément expressive, courageuse et austère.

Publié le 13/09/2021


Mots clés :