A7ee1c046edeed0862581d90ddfc0ffb66018b99
B4167e74c5fcd9045a5d1809fe744d680128318a
890ca23940d906a5ca05119848c263c8bd4cca7f
70530a7ebd3790ffc635e0dceea45b2d13b4ed4e
26b8f3b26f3ebc11293f0a3f1f7e1eb79e034b50
00d830b1e58e0fe46a19304decce621ff789261e
Fermer
théâtre

Holden

Holden (2024)
Guillaume Lavenant - Marilyn Leray. Lola veut qu’on l’appelle Holden. Non pas qu’elle veuille s’identifier à un garçon, mais elle aimerait être quelqu’un d’autre. Quitte à choisir, autant opter pour une figure qu’elle adore : Holden, le personnage fascinant de L’Attrape-cœurs de J. D. Salinger.

Holden et sa pote Luce partagent la même incompréhension du monde et le sentiment d’être à part, en dehors. Leur amitié fusionnelle les conduit à une sorte de pacte : s’enfuir. Elles ont pensé et préparé ce moment… Luce viendra-t-elle ?


En attendant son amie, Holden nous parle. Du haut de ses seize ans, elle nous raconte son rapport au monde, coincée entre l’enfance et le monde des adultes. Tant de sentiments contraires et incontrôlables l’envahissent… Elle a la trouille, bien qu’elle dise le contraire. La peur de partir, de grandir, de changer, d’avancer. Et certains souvenirs, restes de l’enfance, remontent comme pour la retenir.

Comment faire pour grandir, avec tout ce que cela comporte de vertigineux parfois, d’inéluctable de toutes façons, en essayant de construire son chemin le plus librement possible ?

Publié le 23/02/2024


Mots clés :