1475ee383727453623b1a1287c31577dd6d958a2
E3bca2e62d1d91c63456483adf6843d59011a41c
Fermer
danse

C'est toi qu'on adore / Se faire la belle

C'est toi qu'on adore / Se faire la belle (2022)
C’est toi qu’on adore est un cri d’espoir où le corps exulte ce qu’il a de plus cher, cette pulsion de vie qui nous tient debout. Dans Se faire la belle, Leïla Ka affirme une écriture chorégraphique singulière, bercée d’influences théâtrales, de danse contemporaine et urbaine.

C’est toi qu’on adore 

Elles sont trois mais pourraient être cent ou mille. Ensemble, elles s’élancent bancales, malades ou parfois heureuses, et s’engagent peut-être pour le meilleur mais probablement pour le pire. Contre elles une adversité que l’on devine mais dont on ne sait rien.

Héroïnes, tour à tour invincibles ou tragiquement vulnérables, elles avancent, résistent, s’effondrent parfois, mais s’évertuent inlassablement à lutter jusqu’à l’épuisement des forces que l’on sent poindre.

Dans une trajectoire sinueuse faite de moments de victoires et de faiblesse où se mêlent autant d’espoir que de désillusion, C’est toi qu’on adore est un cri d’espoir où le corps exulte ce qu’il a de plus cher, cette pulsion de vie qui nous tient debout.

Se faire la belle

Comme un lion en cage, vulnérable et insolente, une femme se débat avec ses désordres intérieurs, bien déterminée à résister. Dans Se faire la belle, dernier volet d’une trilogie qui met en gestes nos désirs d’affranchissement, de liberté et de vie, Leïla Ka affirme une écriture chorégraphique singulière, bercée d’influences théâtrales, de danse contemporaine et urbaine.

 

 

Publié le 28/06/2022


Mots clés :