C690c6148ba05d54cc2e90c67fe471a21a33bd69
A57d3eb2d5a257cf2f1b899d52407799bf16648b
070d1c6b2af41bb24cb779a99c6b44cf20b2a8b3
005beb2fe5c5dc0a37f151fb815aab480a6b1bf3
Bf15900c624d69a7c3f7e5f8923f8e3250534ba4
43d59087fd640ce57600abcda8a907e0d14d34ee
Fermer
théâtre

Autoportrait à ma grand-mère

Autoportrait à ma grand-mère (2022)
Dialogue par théâtre interposé entre une grand-mère et sa petite-fille, cette représentation est une quête identitaire, politique et sociale. La grand-mère de Patricia Allio est née dans le Morbihan, au début du 20e siècle, à une époque où la France interdisait aux écolier·es de parler le breton.

Entre cette langue dérobée et la mémoire défaillante de la vieille dame, s’est glissé le projet de l’artiste. De ses conversations avec son aïeule, elle a fait une conférence où, seule en scène, elle dialogue avec l’absente. Son projet est une porte ouverte aux confidences et aux réminiscences. Il est aussi le moyen d’identifier dans les liens familiaux ce qui, depuis le passé, influe sur le présent.

Portrait de Mémé Julienne en petite paysanne, autoportrait de Patricia en auteure, metteure en scène, cette performance intimiste analyse ce qu’il en est de la bascule sociale, de la mainmise colonisatrice d’un État sur une région, du legs d’une conscience à une autre. Quelle trace nous reste-t-il de nos aîné·es ? Patricia Allio convoque sa grand-mère dans ce texte sensible et politique, elle lui parle puis elle l’évoque à l’imparfait.

BIOGRAPHIE | Nouvelle artiste associée au TNB, cette philosophe de formation écrit, met en scène, performe et réalise. Depuis Sx.rx.Rx, sa première pièce présentée en 2004 au TNB, elle interroge nos constructions identitaires. Cette saison, elle présentera également, pendant le Festival TNB 2021, sa création Dispak Dispac’h.

Publié le 13/05/2022


Mots clés :