65fbefcf223a96e6e5cf5e229c231078a96ab585
5f8716ccd97915353eb2a6c6af5e816d57bb08f4
Fermer
cinéma

The father

D4f3e6d84fb9309e23b9e0b63dc3ee64800ba1d9
Vieil homme farouche et solitaire qui s'ingénie à rejeter le soutien des aides que sa fille lui trouve, Anthony défend son autonomie. Mais Anne ne peut plus lui rendre visite quotidiennement et la mémoire d'Anthony commence à lui jouer des tours. Petit à petit, il prend confusément conscience du délitement progressif des contours de sa vie.

En adaptant (avec Christopher Hampton) la pièce de sa trilogie théâtrale sur la famille, Florian Zeller souhaitait, de longue date, offrir le rôle à Anthony Hopkins. Pari gagnant puisque l'acteur anglais s'avère magistral dans ce rôle d'homme à la dérive dans les contours d'une vie qu'il ne maîtrise plus. A travers lui, et au fil d'une réalisation qui permet au spectateur de partager son trouble, le film relate la lente et tragique perte de repères d'un esprit qui se délite. Dans cette écriture fine porté par un acteur en phase avec son art, le film est une grande réussite. La réalisation, outre la place donnée à l'appartement, à ses couloirs et aux notes d'Einaudi, tient cependant largement de la transposition théâtrale, c'est la limite d'un tel exercice. Autant portrait d'un homme refusant de perdre le contrôle de son existence que chronique de l'inéluctable naufrage de l'âge (et du désarroi des proches qui y sont confrontés), le film offre surtout à Hopkins un rôle à sa mesure.

Publié le 26/05/2021 Auteur : Guillaume B.

Regard affûté sur un vieillard refusant d'accepter le délitement de son esprit, Florian Zeller adapte sans inventivité mais avec force sa pièce. Hopkins est impérial dans un portrait sans concession et... terriblement universel.

 

Film français de Florian Zeller avec Anthony Hopkins, Olivia Colman, Mark Gatiss, Imogen Poots, Rufus Sewell. Durée : 1h38.