A07238398c5028bd74fbd3245fe9e9d162827ee3
E238d04f4c2ceb62a75a75e213b65bef8ef9a5e3
Fermer
expos

Rennes : Noir et blanc ou couleur ?

Efbc2957f3c2f78928b715d9bf33461b5473532e
Cet été, la capitale bretonne vibrera au rythme d’Exporama, le nouveau rendez-vous rennais de la création contemporaine, qui fédère de nombreux événements, dont deux expositions phares.

 

Lancé par la Ville de Rennes et la métropole de Rennes, Exporama soutient la création et la diffusion de l’art contemporain. Au cœur d’une riche programmation orchestrée par de nombreux acteurs culturels, deux expositions majeures, accessibles grâce à un billet unique, se distinguent. Après Debout ! (100 000 visiteurs en 2018), la collection Pinault, véritable trésor d’art contemporain amassé par François Pinault, revient au Couvent des Jacobins. Sous la houlette de son directeur, l’ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon, une centaine d’œuvres exploreront la symbolique du noir et du blanc et montreront comment ces couleurs ont poussé les artistes dans leurs recherches les plus radicales. Les plus grands noms de la scène artistique mondiale (Jeff Koons, Henri Cartier-Bresson, Maurizio Cattelan, Damien Hirst, Man Ray…) seront représentés par des œuvres, pour la plupart inédites et relevant de toutes les pratiques artistiques. Avec La couleur crue, c’est un passionnant dialogue qui s’installe entre le Musée des beaux-arts et le Couvent des Jacobins. Ici, on questionne la couleur dans sa matérialité, ou son immatérialité, à travers le travail de 28 artistes d’aujourd’hui.

Une autre exposition, au Musée de Bretagne celle-ci, mérite le détour : Face au mur, le graphisme engagé de 1970 à 1990. Valorisé par une scénographie interactive, le parcours présente comment les graphistes ont utilisé l’affiche pour véhiculer des messages politiques et des convictions dans la rue. 130 affiches du monde entier y sont exposées, dont la plupart proviennent de la collection même du musée.

Des affiches toujours, mais dans la rue, c’est le projet Imparfait de Fabienne Radi. Sur des panneaux publicitaires, l’artiste joue avec des noms de personnalités (Jim Carrey, Guillaume Canet…) en les conjuguant à l’imparfait et en les égrenant, tel un générique, tout au long de l’avenue Aristide Briand.

Des affiches au street art, il n’y a qu’un pas, qu’Exporama franchit allégrement en intégrant à sa programmation les performances d’art urbain du M.U.R. de Rennes. Tous les mois, ou tous les deux mois, un nouvel artiste crée sur ce Modulable Urbain Récréatif une œuvre éphémère, confiée au regard des passants jusqu’à la prochaine intervention.

De nombreuses autres expositions et performances sont à découvrir à travers la ville, dans des lieux culturels ou en plein air. Si le contexte sanitaire le permet, des visites guidées devraient s’ajouter à ce programme estival rennais, qui ne laissera pas une minute de repos aux amateurs d’art contemporain.

Publié le 10/06/2021 Auteur : Aurore de Carbonnières

 

Renne, www.tourisme-rennes.com/fr/exporama

Exporama : été 2021

Couvent des Jacobins, Rennes

0-10€, www.exposition-pinault-rennes.fr

Le Noir et le Blanc dans la collection Pinault : du 12 juin au 29 août

Musée des beaux-arts de Rennes

0-10€, 02 23 62 17 45, museebeauxarts@ville-rennes.fr, mba.rennes.fr

La Couleur crue : du 12 juin au 29 août

Musée de Bretagne, Rennes

0-4€, 02 23 40 66 00, museebzh@leschampslibres.fr, www.musee-bretagne.fr

Face au mur, le graphisme engagé de 1970 à 1990 : jusqu’au 29 août 2021

Avenue Aristide Briand, Rennes

Gratuit, www.tourisme-rennes.com

De l’art en 4×3 – Fabienne Radi : jusqu’au 19 juin 2021

Le M.U.R de Rennes, 34 rue Vasselot, Rennes

Gratuit, murderennes.fr

 

Edith Dekyndt, Provisory Object 01, 1997 © Collection Frac Bretagne © Edith Dekyndt. Photo Frac Bretagne