C690c6148ba05d54cc2e90c67fe471a21a33bd69
A57d3eb2d5a257cf2f1b899d52407799bf16648b
Bf15900c624d69a7c3f7e5f8923f8e3250534ba4
43d59087fd640ce57600abcda8a907e0d14d34ee
1475ee383727453623b1a1287c31577dd6d958a2
E3bca2e62d1d91c63456483adf6843d59011a41c
Fermer
expos

Quand Jean-Michel Folon rencontre Tomi Ungerer

5f17d2179c37373867f19bd4da0e992c7057c5ba
La Fondation Folon consacre ce printemps sa nouvelle exposition au célèbre dessinateur alsacien, Tomi Ungerer.

 

Au cœur du somptueux parc Solvay, la Fondation Folon occupe la ferme du Château de La Hulpe depuis 2000. Ce musée, voulu par le célèbre artiste belge de son vivant, rassemble en un seul lieu quarante années de création. Dans un parcours pensé par Folon lui-même comme un « musée expérience », le visiteur peut admirer des affiches, évidemment, des aquarelles, des dessin, mais aussi des vitraux, des céramiques, des objets détournés… qui témoignent de l’extrême curiosité de Folon, ainsi que des thèmes qui lui étaient chers comme la défense des droits de l’homme ou l’écologie. Ces valeurs, qui se retrouvent dans le travail de Tomi Ungerer, ainsi que de nombreux autres points de convergence ont donné l’envie aux équipes de la Fondation Folon et du Musée Tomi Ungerer de Strasbourg de travailler sur un projet commun. De cette collaboration naissent deux expositions : Ungerer à La Hulpe et Folon à Strasbourg. Les deux artistes ne se sont rencontrés qu’une seule fois, mais ils évoluèrent dans les mêmes cercles artistiques. Au fil d’un parcours thématique, l’exposition belge balaye les différentes facettes de son travail à travers des œuvres issues des collections strasbourgeoises, dont d’émouvants dessins d’enfance. Né en 1931 à Strasbourg, orphelin de père dès 1935, Tomi Ungerer traverse une enfance difficile, profondément marquée par la Seconde Guerre mondiale. Tiraillé entre différentes culture, française à la maison, alsacienne avec les copains et celle imposée par les Nazis à l’école, il se revendiquera toute sa vie en tant que citoyen européen, à l’instar de Folon. D’un esprit voyageur et curieux, après des études à l’Ecole Municipale des Arts Décoratifs de Strasbourg, il embarque pour les Etats-Unis. Rapidement déçu par les injustices de la société américaine, cet esprit révolté se fait connaître grâce à ses dessins satiriques, dont le style évoque à ses débuts du moins celui du grand dessinateur Saul Steinberg. Diffusés dans la presse, en ouvrages ou par des affiches, ses illustrations à l’humour féroce moque les travers de la société. Ungerer se nomme d’ailleurs lui-même « agent provocateur ». En 1961 paraît en Europe son premier livre pour enfants Les Trois Brigands, qui remporte un immense succès. Ses ouvrages pour la jeunesse, aussi satiriques que le reste de son œuvre, mettent en scène des anti-héros sans chercher à surprotéger les petits lecteurs. Cet été, L’Atelier des Trois Brigands succèdera à l’exposition. Cette scénographie immersive et ludique invitera les enfants dès 5 ans et leur famille à se plonger dans l’univers du dessinateur.

Publié le 20/05/2022 Auteur : Aurore de Carbonnières

 

Tomi Ungerer. L’enfant terrible : jusqu’au 26 juin 2022, Fondation Folon, La Hulpe, 5-15€, www.fondationfolon.be

 

 

 (c) Xavier Janssens-Fondation Folon (c) Diogenes Verlag, AG, Zürich, Tomi Ungerer Estate