3d97f63059b42fe6fe875067f6ec7656deb78d76
Ca4b7c59bbffe9909f568bb2803639aa5701ccf8
Fermer
musiques

« Próxima Estación : ManiFiesta »

E2a2925895c0022d356958e7fb9e192f5ec6c938

Le festival, qui prépare sa septième édition, ne s'en cache pas : il est le petit frère (légitime) du festival Esperanzah ! Pendant trois jours, il sera donc bien sûr question de musique, mais pas seulement.

 

Le festival, organisé par l’hebdomadaire Solidaire et le réseau de maisons médicales Médecine pour le peuple, commence avec un vendredi qui se réduit à une seule soirée qui « envoie du lourd » : la tête d'affiche Manu Chao & La Ventura.

 

Le samedi sera une journée plus orientée rap et hip hop avec Kery James et Asian Dub Foundation, au milieu desquels se glissera tout de même le groupe à l'humour typiquement belge et décalé : Sttellla.
Le dimanche place au rock et à la folk avec, notamment, Babylon Circus, histoire d'être sûr de terminer le festival sur une note festive.

Côté musique, ManiFiesta semble donc remplir son contrat. Mais la programmation et les partis pris s'efforcent de donner au festival une dimension plus large. Politique, d'abord, en invitant, par exemple, Aleida Guevara, la fille aînée de Che Guevara à parler des conditions de vie en Amérique latine, ou Aurelie Lanctot et Anja Meulenbelt à s'exprimer sur le féminisme aujourd'hui. François Ruffin, journaliste français, viendra aussi participer à des échanges autour de son documentaire Merci Patron.

Pluridisciplinaire ensuite, car le festival accueille aussi un café littéraire, des auteurs en dédicace et une foire au livre et à la BD. ManiFiesta reste néanmois très accessible aux familles grâce à l'espace enfants mis à disposition. Un espace qui prend en charge les enfants et proposent des activités (concerts, ateliers, etc.) encadrées. Ce qui n'empêche pas de choisir de profiter de la plage jouxtant la plaine où se déroule le festival : des aller-retours entre les concerts et le bord de mer sont parfaitement possibles.

 

 

C'est la première année que le festival mise sur une grosse tête d'affiche. Avec une capacité de 10 000 festivaliers possibles le vendredi, cette première soirée semble déjà bien partie pour afficher complet.

 

Publié le 31/08/2016 Auteur : Bérangère Deschamps

 

ManiFiesta
76 de la Kapelstraat à Bredene-sur-mer.

 

Pass 3 jours : 42 euros. Pass week-end : 17 euros.
Enfants moins de 12 ans : gratuit.

 

 

 

Vendredi 16/09
Radio Bistrot / la Chiva gantiva / Manu chao et la Ventura

 

 

Samedi 17/09
Sttellla / Kerry James / Asian Dub Foundation / Temenik Elektric / Skip & Die / Banda Bassoti / Buenos Aires Tango Orchestra / Groovalicious / Merdan Taplak

 

 

Dimanche 18/09
Babylon Circus /  K’s Choice / Panteras Negras / Christoff / Equal Idiots /

 

 

 

http://manifiesta.be

 


Mots clés :