36f7bb8f8e5d3bca16c3e290bb8628b9f32c00fb
3c6b164888c4293766c301a03d2bdcedbf13ea91
3df967f0980244877064cc71a56663afa6826b73
Ae34010c518ccd0703fd9931512e7a1beb7781c0
9e236d66f46f6e4cfe7f244e4578f2453774e923
A4d541db6ebd4cc1dc37b4c1cac07230a4250040
Fermer
danse

Montpellier danse

Fbb00a34ef8efde656a72728b852f18d5e6366c8
Pour sa 44ème édition, le festival Montpellier Danse fait le choix de mettre en avant les créations chorégraphiques contemporaines, qui composent l'essentiel de son programme.

Deux semaines de découverte et de célébration de la danse, dans toute sa pluralité, voilà la proposition que porte le festival Montpellier Danse. En 2024, le festival accueille un grand nombre de créations internationales, conçues et interprétés par des artistes venus du monde entier. Le festival prend place dans les grandes structures culturelles de la capitale de l'Hérault, du Théâtre de l'Agora à l'Opéra Comédie en passant par le Hangar Théâtre et le Corum. Parmi les œuvres présentées au festival, on trouve notamment Requiem(s), la dernière création du célèbre chorégraphe Angellin Preljocaj, une pièce pour 20 interprètes traitant les thèmes de la mort et du deuil. Le festival est également marqué par les représentations de la dernière œuvre de l'artiste marocain Taouffiq Izzediou. Conçue comme une trilogie, le Monde en Transe est une œuvre contemporaine explorant la notion de transe et de sa dimension créatrice. L'évènement est aussi l'occasion d'aller voir la première représentation française de Lunar Halo, création de la compagnie taïwanaise Cloud Gate. Sur une musique du groupe islandais Sigur Ros, les interprètes livrent une chorégraphie sublime en interaction avec un jeu de lumière.

Publié le 03/06/2024 Auteur : nicolas lecomte

Du 22 juin au 6 juillet, tarifs selon spectacles, dans les structures culturelles montpelliéraines, www.montpellierdanse.com

 

 

Photos : Taouffiq Izzediou – Hors du Monde © Festival de Marseille / Pierre Gondard


Mots clés :