8ad1b411589b5f00a4845a124941e2668d1c901b
557c579b23c9a4461907b88d0a34732e3f138884
F6091d86c6a0b00c4f3346b02efaa1ae6cf106f2
C30b5ada9f254931dbbcc24f3eb696d9890e1429
Fermer
concerts

Grand Corps Malade en tournée

6135396ef090036d838c95d7e2ec6ad01c2a7f68
Grand Corps Malade revient avec son nouvel opus baptisé Plan B et une tournée française à ne pas manquer.

Près de deux années après son album concept Il nous restera ça, l'artiste revient seul sur scène pour encore partager avec son public. Il affirme d'ailleurs : « Le slam c'est une rencontre ». Savoureux mélange rythmé entre textes personnels, histoires drôles et émouvantes, les 15 titres bouleversants de ce nouvel album ouvrent sur la vision que l’interprète a du monde. «  Il est important de situer son art dans l'époque dans laquelle on vit » rappelle l'artiste. La chanson qui donne son titre à l'album traite des problèmes sociétaux et humains tandis que Feu rouge raconte l'histoire d'une jeune réfugiée syrienne croisée en voiture à un feu tricolore. Grand Corps Malade avoue timidement « Je ne dirai pas que je suis un artiste engagé, mais je traite des sujets lorsque je me sens légitime. Je suis un artiste concerné. »

 

 

 

L'artiste - qui a découvert sa voix par hasard dans un petit bar parisien - trouve que c'est un « honneur d'être le représentant médiatique de la scène slam française». Plus qu'un slameur, Grand Corps Malade est un artiste à part entière possédant plusieurs cordes à son arc : poète, écrivain, réalisateur et acteur. Son talent indiscutable s'impose et explose dans cette dernière pépite. Reconnu des plus grands, il travaille aussi avec des monuments de la musique comme Charles Aznavour ou Renaud («  Des références absolues » pour le poète moderne qui trouve « c'est un luxe et un plaisir de les côtoyer »). Un an de tournée sur les routes d'une langue agile et d'une poésie contemporaine sans fard avec pour seul guide un Plan B.

 

 

 

Publié le 08/02/2018 Auteur : Laura Fortes

Détail des villes de la tournée ICI

 


Mots clés : slam