C690c6148ba05d54cc2e90c67fe471a21a33bd69
A57d3eb2d5a257cf2f1b899d52407799bf16648b
Bf15900c624d69a7c3f7e5f8923f8e3250534ba4
43d59087fd640ce57600abcda8a907e0d14d34ee
1475ee383727453623b1a1287c31577dd6d958a2
E3bca2e62d1d91c63456483adf6843d59011a41c
Fermer
cinéma

Doctor Strange

23a211e1b1624c55c5e27a879991d4b81dab7626
Stephen Strange est un des plus grands chirurgiens de sa génération, toujours en quête de défi et de reconnaissance. C'est aussi un homme égoïste et vaniteux dont la vie bascule lors d'un accident de voiture qui lui laisse les doigts brisés. Résolu à tout faire pour retrouver sa gloire et son talent passés, Strange cherche tous les moyens de guérir... en vain. Jusqu'au jour où un miraculé évoque devant lui le nom de Kamar-Taj. Epuisé, ruiné et las, Strange se rend au Népal et fait la connaissance de l'Ancien et de son étrange secte et découvre que l'univers se révèle plus vaste qu'il ne l'avait cru.

Héros moins connu du cheptel Marvel, le Docteur Strange déboule donc dans l'univers cinématographique dans le sillage de héros plus iodentifiables. Seul hic, plutôt que de nous servir un scénario ambitieux et connecté à l'univers déjà développé, Marvel (et sa maison mère Disney, qui ruine aussi l'univers Star Wars par ailleurs) font le choix d'une présentation plate et didactique de la genèse du personnage. Avantageusement incarnée par un Benedict Cumberbatch égal à lui-même le personnage souffre d'une écriture plate et d'un récit téléphoné (le désespoir, la rencontre, l'apprentissage, la menace cosmique, le combat final...). En outre, la réalisation illustrative ne sert guère le propos. Reste un casting solide et des acteurs efficaces... mais qui ne suffisent pas à masquer la lenteur et la répétitivité d'un parcours déjà balisé. Il y a dix ans, les choses auraient été différentes, mais Marvel n'a pas su faire évoluer sa méthode... qui finit par tourner en rond.

 

Publié le 31/10/2016 Auteur : Guillaume B.

 

Film américain de Scott Derrickson

 

Avec Benedict Cumberbatch, Tilda Swinton, Madds Mikkelsen, Chiwetel Ejiofor, Rachel McAdams.

 

Durée : 1h55

 

Parcours classique et réalisation ordinaire pour un énième épisode de la saga Marvel. En revenant à la recette des débuts, le film finirait par ennuyer s'il n'y avait un casting efficace. Reste qu'on est en terrain connu et que loin d'inventer le film déploie une recette qu'on finit par connaître mieux que les protagonistes.


Mots clés : aventure fantastique