C690c6148ba05d54cc2e90c67fe471a21a33bd69
A57d3eb2d5a257cf2f1b899d52407799bf16648b
070d1c6b2af41bb24cb779a99c6b44cf20b2a8b3
005beb2fe5c5dc0a37f151fb815aab480a6b1bf3
Bf15900c624d69a7c3f7e5f8923f8e3250534ba4
43d59087fd640ce57600abcda8a907e0d14d34ee
Fermer
jeunesse

Deux expos pour « s'à musées »

58d43881a3f474c1cedfa15ea99f1da9e7211098
Tout un Louvre et Pour l'humour de l'art, les deux expositions estivales du Colysée de Lambersart, outre le fait de s'adresser toutes les deux aussi bien aux adultes qu'aux enfants, ont un point commun : la légèreté. Si l'une fait des collections du Louvre des œuvres ludiques, l'autre se concentre sur les visiteurs des musées en guettant leurs réactions.


Les artistes Katy Couprie et Antonin Louchard avaient, ensemble, imaginé un imagier qui jouaient sur le mode d'un « Marabout, bout de ficelle, selle de ch'val... »  : c'était Tout un monde. Ils ont poursuivi leur collaboration en jouant, cette fois, avec quelques œuvres d'art exposées au Louvre. L'idée : opérer des rapprochements (une photo de playmobiles flottant face au Radeau de la Méduse par exemple) pour créer une promenade ludique dans les collections. En fil rouge : un lapin bleu, personnage récurrent du livre.

Ensuite, Charles Henneghien. Celui qui se définit lui-même comme un « photographe animalier » s'est amusé à arpenter les salles de musées pour observer ses semblables... C'est de là que sont nés ces instantanés, ces photos en noir et blanc s'amusant des réactions des visiteurs face à certaines œuvres. Ici, un peintre en bâtiment dont les tâches de peinture sur le pantalon font curieusement écho au tableau qu'il observe, là deux dames à chapeau face à un troisième couvre-chef, royal celui-là... Chaque cliché (une quarantaine est présentée) est accompagné d'une légende écrite par Pol Bury, artiste surréaliste belge, qui achève de faire sourire le visiteur.

 

Publié le 10/07/2017 Auteur : Bérangère Deschamps


Regards à musées : Tout un Louvre et Pour l'humour de l'art.

Jusqu'au 27 août 2017 au Colysée de Lambersart.
Berges de la Deûle – Métro Bois Blancs

www.lambersart.fr
03 20 006 006

Du mercredi au samedi de 13h à 18h et le dimanche de 13h à 19h.
Entrée libre

Pol Bury est aussi le fondateur, avec André Balthazar, du Daily-Bul, qui est à la fois une pensée, une revue et une maison d'édition créée à La Louvière en 1957 dans la mouvance du mouvement CoBrA et du surréalisme belge.
C'est à l'occasion de la publication des photographies par les éditions belges Daily-Bul, Pol Bury a ciselé autour de ces instantanés de brefs commentaires sarcastiques. Ce sont ces textes qui ont été intégrés à l'exposition.


Mots clés :