A07238398c5028bd74fbd3245fe9e9d162827ee3
E238d04f4c2ceb62a75a75e213b65bef8ef9a5e3
Fermer
cinéma

Des hommes

625df4da2cc19e3f9d644da9228979dd9168e921
Au village, c'est l'anniversaire de Solange. Le moment est joyeux jusqu'à l'irruption de Feu-de-Bois son frère dont l'arrivée sème le trouble et les germes d'un drame. Alors que la nuit tombe, Solange, Rabut et Feu-de-Bois replongent dans leurs souvenirs. Ceux de la guerre d'Algérie et d'un jeune appelé nommé Bernard qui, après deux ans d'engagement, en reviendra changé à jamais.

En adaptant le roman de Laurent Mauvignier, Lucas Belvaux garde l'économie des dialogues, les soliloques des protagonistes et une construction qui fait fi de la chronologie pour emporter au cœur d'un insoluble conflit intérieur. Sans chercher le spectaculaire ou les facilités narratives, Belvaux tisse une plongée intime, dense et multiple qui donne à voir des jeunes hommes jetés dans une guerre sans nom, revenus sans gloire et brisés par les évènements auxquels ils prirent part. Sans chercher l'exhaustivité, le film construit des portraits morcelés mais intensément pertinent, choisissant, derrière Bernard/Feu-de-Bois d'offrir une multitude d'expériences et de regards au spectateur. Darroussin en témoin discret mais tout aussi frappé que son camarade s'y révèle plus fin qu'un Depardieu moins investi. Sans esbroufe, Belvaux dit la folie d'une guerre sans vainqueur et les blessures jamais refermées d'une génération broyée, où ce qui se dit ne se voit pas et ce qui se voit ne se dit pas.

 

Publié le 03/06/2021 Auteur : Guillaume B.

Plus qu'un énième regard sur la guerre d'Algérie, Des hommes évoque l'impossible retour à la vie et les conséquences d'un conflit dont personne ne sort indemne avec une finesse intense.

 

Film français de Lucas Belvaux avec Jean-Pierre Darroussin, Gérard Depardieu, Catherine Frot, Yoann Zimmer. Durée : 1h41.