36f7bb8f8e5d3bca16c3e290bb8628b9f32c00fb
3c6b164888c4293766c301a03d2bdcedbf13ea91
3df967f0980244877064cc71a56663afa6826b73
Ae34010c518ccd0703fd9931512e7a1beb7781c0
9e236d66f46f6e4cfe7f244e4578f2453774e923
A4d541db6ebd4cc1dc37b4c1cac07230a4250040
Fermer
cinéma

Bis

19f4d6f45827e7d80d873917dea01920fab90a40

Eric et Patrice sont amis depuis le lycée. Si l'un mène une vie de bohème faite de conquête et de problèmes d'argent, le second a une vie bien rangée de médecin réputé à la vie de famille rangée. Au gré d'un dîner dans la maison de famille de Patrice, les deux amis se retrouvent projetés en 1986 à la veille des résultats des épreuves du bac. L'occasion pour eux de changer de vie du tout au tout...

 Le coup du voyage dans le temps, le cinéma l'a presque usé jusqu'à la corde. Accroché aux derniers filins, Dominique Farrugia propulse ses deux acteurs au temps de leur jeunesse pour s'amuser du passage du temps et jouer la carte d'une nostalgie rétro qui tombe à plat. Passées les obligatoires scènes autour du look, des téléphones à fil et des références musicales, Bis joue la carte de la comédie indolente aux dialogues ennuyeux pour ne pas dire un peu ridicules (« il y a deux possibilités : soit on est en 1986, soit on est à Valenciennes » déclare Dubosc quand il découvre le monde qui l'entoure). Le duo de comédiens assure le minimum autour d'une trame plus que légère. L'ensemble ne s'élève jamais au-dessus du vaguement distrayant.

Publié le 18/02/2015 Auteur : Guillaume B.


Mots clés : cinéma