C690c6148ba05d54cc2e90c67fe471a21a33bd69
A57d3eb2d5a257cf2f1b899d52407799bf16648b
Bf15900c624d69a7c3f7e5f8923f8e3250534ba4
43d59087fd640ce57600abcda8a907e0d14d34ee
1475ee383727453623b1a1287c31577dd6d958a2
E3bca2e62d1d91c63456483adf6843d59011a41c
Fermer
Loisir

17ème Fête de l'Animation

6aa89d0b55abcd8908102042abb881967279d30f
Pas toujours aussi soutenue qu'elle le mérite, la Fête de l'Animation revient pour une 17ème édition toujours pétrie de découvertes et de partage, de Lille à Amiens.

 

L'omniprésence des images rend le phénomène plus perceptible mais pas forcément sa reconnaissance : les images animées sont désormais partout et plus que des vecteurs de communication constituent aussi un support et des démarches artistiques variées et parfois bouleversantes. Depuis des années les Rencontres Audiovisuelles en défendent la diversité et la richesse, l'édition 2021 ne déroge pas à la règle, notamment en n'oubliant pas la place importante faite aux jeunes spectateurs (y compris scolaires) et à des temps d'ateliers. Le reste du programme se déploie autour de l'incontournable Nuit de l'Animation (2 en fait cette année : le 19 à Lille et le 27 à Amiens deux programmes différents et les œuvres de Satoshi Kon en guise fil rouge), Jérémy Clapin – réalisateur de J'ai perdu mon corps - en invité d'honneur, un regard sur les talents jeunes ou locaux, des coups de cœur et des longs formats (Où est Anne Frank ? d'Ari Folman, Poupelle de Yuusuke Hirota et Princesse Dragon de Anthony Roux et Jean-Jacques Denis tous trois en avant-première). De quoi rassembler fins connaisseurs comme complets profanes autour de la magie de l'animation, du berceau lilois de L'hybride jusqu'à Arenberg Creative Mine et des salles amiénoises.

 

Publié le 16/11/2021 Auteur : Guillaume B.

 

Fête de l'Animation 17ème édition, du 19 au 28 novembre à Lille, Amiens, Wallers-Arenberg et Marcq-en-Baroeul

fete-anim.com