cinéma

La deuxième étoile

9786f3d0b1846c0704ac7745b6b1d52e6d6be7f8
Cette année encore, Jean-Gabriel emmène sa petite famille aux sports d'hiver. Sauf qu'aucun des enfants ne semble motivé, que sa mère débarque des Antilles à l'improviste, qu'il faut également emmener son beau-père (un grincheux de première qui n'a jamais accepté le mariage de sa fille) et surveiller la voiture de Jojo à laquelle il tient comme à la prunelle de ses yeux.

Clairement, le scénario de cette suite de La première étoile ne brille ni par son audace, ni par son originalité, comme le premier film en son temps. Et comme le premier épisode, ce qui sauve cette comédie qui oscille entre le poussif et l'outrancier, c'est la générosité un peu naïve qui traverse le parcours d'une galerie de personnages toujours plus vastes. C'est là la limite de l'exercice auquel se livre Lucien Jean-Baptiste : si les retrouvailles avec des personnages finalement archétypaux sont plutôt bien négociées, il n'en va pas de même du récit qui accumule les rebondissements volontairement grotesques pour maintenir un rythme certes trépidant mais pas toujours comique. Dans la même veine que le premier film, cette Deuxième étoile n'accomplit que la moitié du chemin vers une comédie réussie et généreuse, une histoire de verre à moitié vide... ou plein.

 

Publié le 13/12/2017

Sur une trame éculée, Lucien Jean-Baptiste évite le naufrage en s'appuyant sur des comédiens sincères et des personnages principaux attachants. Les gags et les personnages secondaires s'avèrent en revanche nettement moins percutants.

 

 

Film français de Lucien Jean-Baptiste

 

Avec Lucien Jean-Baptiste, Firmine Richard, Anne Consigny, Roland Giraud, Edouard Montoute, Medi Sadoun.

 

Durée : 1h35.