cinéma

La confession

Bfe358946ffa319d8fdb952451c27517a35c8fcd
Appelé au chevet d'une mourante qui souhaite se confesser, un jeune prêtre va entendre un récit inattendu. Sous l'occupation, Barny, jeune mère séparée de son mari emprisonné en Allemagne, cache des fuyards juifs et tâche de survivre dans un petit village où les petites lâchetés sont quotidiennes. Quand arrive un nouveau prêtre, la militante communiste, farouchement opposée à la religion et ses représentants, trouve en lui un interlocuteur inattendu et dont les arguments font vaciller ses certitudes.

 

Nouvelle adaptation du livre Béatrix Beck, la version de Nicola Boukhrief peine à se trouver une consistance après les films de Jean-Pierre Melville et de Pierre Boutron. Le parcours de Barny vers la conversion reste évidemment intéressant aujourd'hui encore, mais plutôt que d'en proposer une approche un tant soit peu originale, le réalisateur se contente d'une retranscription illustrative et plutôt plate. Le jeu du chat et de la souris de la foi et de l'intelligence auquel prennent part les deux personnages forme le cœur d'un film dont Romain Duris se sort bien mais Marine Vacth moins. Si le premier apporte au personnage une sérénité tranquille et une incarnation retenue, la seconde, en confondant doute et égarement, finit par sembler distante et froide, loin de son personnage. La mise en scène de Boukhrief se contente d'une reconstitution froide et fade, illustrant simplement les déplacements physiques des personnages sans rien retranscrire des tourments de leurs esprits. En cherchant à n'être qu'une retranscription du récit original, La confession finit par ne rester qu'un récit froid, sombre et sans nouveauté.

 

 

 

Publié le 08/03/2017

 

De la rencontre entre un homme d'église et une communiste, Nicolas Boukhrief ne tire qu'une histoire froide et lente. Malgré la présence de Romain Duris, parfait en prêtre généreux, le film ne sort jamais de la reconstitution fade. Autant à cause de sa réalisation banale que de l'interprétation peu inspirée de Marine Vacth.

 

 

Film français de Nicolas Boukhrief

 

Avec Romain Duris, Marine Vacth, Anne Le Ny, Solène Rigot.

 

Durée : 1h56

 

 


Mots clés : adaptation historique drame