cinéma

A bras ouverts

F148f3c0f5fdf19e3bf1974d2865db79e3fec572
Intellectuel réputé, Jean-Etienne de Fougerole prône l'ouverture et l'accueil de l'autre. Quand, sur un plateau télé, il est sommé de mettre en pratique ses discours généreux, une famille rom saisit l'opportunité et frappe à la porte de sa vaste propriété. D'abord réticent, De Fougerole finit par accepter sans bien savoir ce qui l'attend.

 

Côté spectateur en revanche, l'intrigue cousue de fil blanc de cette comédie racoleuse ne se révèle ni surprenante, ni originale. Comme pour Qu'est ce-qu'on a fait au bon dieu ? ou Débarquement Immédiat ses deux derniers films, le tout fleurit sur le terreau nauséabond d'un humour qui, sous couvert de rire, véhicule préjugés et moqueries plus que finesse et talent d'écriture. Clavier cachetonne face à un Abittan grotesque. Le scénario prospère en véhiculant une idéologie flatteuse et des personnages peints à traits grossiers sans profondeur aucune. Le vernis généreux masque mal l'insidieux regard que jette le film sur une société qu'il divise plutôt que de le rassembler. Réaliser et distribuer un tel film à quelques jours des échéances électorales de l'année est au moins maladroit au pire dangereux.

 

Publié le 04/04/2017

 

Sans talent ni pertinence, le nouveau film de Philippe de Chauveron promène clichés malsains et humour grossier dans un scénario d'une bêtise crasse. Une très mauvaise blague.

 

 

 

Film français de Philippe de Chauveron avec Christian Clavier, Ary Abittan, Elsa Zylberstein, Cyril Lecomte, Nanou Garcia.

Durée : 1h32.

 

 


Mots clés :